(Vidéo) Leïla Slimani lance un appel pour la dépénalisation de l’avortement au Maroc

Avec 490 personnalités marocaines, l’écrivaine lauréate du prix Goncourt Leïla Slimani lance un appel pour que ces pratiques soient enfin légalisées (Brut).




Le Code pénal marocain prévoit jusqu’à 2 ans de prison pour une femme qui se fait avorter, de 1 à 5 ans pour quiconque pratique un avortement sur autrui, de 10 à 20 ans s’il y a décès de la patiente et jusqu’à 30 ans s’il y a récidive.




>> A lire aussi: