(Vidéo) French Montana: j’ai été empoisonné avec de la nourriture ensorcelée

Après s’être remis des complications de santé qu’il a subies immédiatement après son retour du Maroc aux Etats-Unis, l’artiste Karim Kharbouch, surnommé «French Montana», a déclaré avoir été empoisonné après avoir mangé de la nourriture ensorcelée.




Le chanteur, d’origine marocaine, a expliqué, lors de sa première apparition médiatique après sa crise de santé, qu’il avait été empoisonné par de la sorcellerie (toukal), qui était dans de la nourriture qu’il a mangée, notant que c’est à cela que certains Marocains ont recours pour se débarrasser de quelqu’un qu’ils détestent contrairement à l’Amérique, où les comptes sont réglés par armes à feu.

L’artiste a ajouté, dans une interview à un magazine américain, qu’il ne savait pas d’abord ce qui s’était passé lors de sa visite au Maroc avec sa mère de proches qui n’avait pas vu depuis plus de 20 ans.

Le médecin lui a dit que son corps souffrait d’une sécheresse anormale, ce qui l’a maintenu en soins intensifs pendant quatre nuits consécutives.

Montana s’est rendu au Maroc le mois dernier, accompagné de sa mère, où il a publié une photo de lui avec son père et ses tantes qui ont célébré son 35ème anniversaire dans une ambiance familiale.




Mais après son retour en Amérique où il est entré en soins intensifs après avoir ressenti de fortes douleurs à l’estomac, des nausées sévères, un rythme cardiaque accéléré et une difficulté à respirer.

Quand DJ Akademics le questionne sur son état de santé, French Montana justifie d’abord ce qui lui est arrivé en disant: « j’ai été dans quatre pays en une semaine ». « J’étais épuisé. Je me suis poussé au-delà de mes limites », explique-t-il.

« Mais ils disent que tu as abusé de drogues », l’interroge alors l’intervieweur, chose que réfute le rappeur qui décide alors de parler d’un voyage en particulier, entrepris en Afrique, à l’occasion de son anniversaire.

À aucun moment de son interview French Montana ne parle du Maroc, qui est pourtant le pays où il est venu passer son anniversaire, mais toujours d’Afrique. Une manière de ne pas critiquer son pays d’origine? De rester vague?

« Je suis parti dans la famille de ma mère, que je n’avais pas vu depuis presque 25 ans (…) Autrement dit, quand on ne voit pas les gens pendant une aussi longue période, on ne peut pas dire qu’on les connaisse (…). »




Et de parler longuement de sa mère avec qui il souhaitait passer son anniversaire, l’accompagner dans sa famille et par dessus tout, dit-il, « je voulais m’assurer que je l’ai laissée entre de bonnes mains ».

« Ma mère a tout sacrifié pour moi, pour que je devienne French Montana. »

« Mais les gens en Afrique ne voient que l’argent, pas comment on est arrivé à en gagner », déclare-t-il alors avant de conclure: «je pense que j’ai mangé quelque chose de mauvais. Les gens ici croient aux esprits, les combattent avec du « s’hour ». »

Pour French Montana, la dégradation de son état de santé est donc due à son épuisement, mais aussi, et surtout, à ce voyage où il aurait mangé quelque chose visant à lui nuire.

« J’avais l’air de quelqu’un de fou, j’ai dormi quatre jours à l’hôpital. C’était comme si j’étais dans un coma mais en étant réveillé » déclare-t-il pour expliquer l’état bizarre et quasi-surnaturel dans lequel il se trouvait.









À lire aussi: