Espagne: une ministre interpellée sur la délimitation des eaux territoriales du Maroc

La décision du Maroc de délimiter le tracé de ses eaux territoriales à travers l’approbation de deux textes importants, continue de faire des vagues. Des nationalistes issus des îles Canaries ont demandé à Margarita Robles, ministre espagnole des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération par intérim, de s’expliquer à ce sujet.




Ces nationalistes exigent que Margarita Robles leur apporte des clarifications « dès que possible » sur les efforts entrepris avant la décision jugée « unilatérale » du Maroc d’instaurer une délimitation de l’espace maritime avec l’Espagne et la Mauritanie, rapporte Hespress.

Cette décision prévoit en effet l’intégration de la mer adjacente au Sahara. Pour eux, les arguments avancés par le Maroc pour justifier le report sine die dans le traitement du sujet sont invraisemblables.





Selon des sources diplomatiques marocaines, le gouvernement marocain fait avancer les deux projets de loi 37-17 et 38-16.

Les nationalistes de la Coalition Canaries-PNC entendent par ailleurs porter l’affaire devant le Parlement et le Sénat. Ils veulent avoir des informations sur le contenu des conversations tenues entre la ministre espagnole des Affaires Etrangères par intérim, Margarita Robles, son prédécesseur Josepp Borell et Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, est-il précisé.




À lire aussi: